Le cognac se marie très bien avec l’alcool de riz chinois le jianjiu. Non pas dans le cadre d’une recette de cocktail, mais dans celui d’un jumelage administratif. La ville de cognac a en effet conclu cet été un jumelage avec la ville de Bozhou, située dans le nord-ouest de la Chine, réputée pour sa production de jianjiu, un alcool local, et de baijio, un autre alcool blanc de céréale. C’est la ville chinoise qui est à l’initiative de ce rapprochement. “Ils sont attirés par le cognac, qui est très consommé en Chine” explique Michel Gourinchas, le maire de Cognac. ”Nous avons eu plusieurs propositions de jumelage, avec différentes villes en Chine. Cela a mis longtemps à se faire” poursuit-il. PERSPECTIVES ÉCONOMIQUESLes deux maires signent un mémorandum d’amitié à Cognac en novembre 2014. Michel Gourinchas se rend quelques mois plus tard à son tour à Bozhou, où il découvre les alcools de riz. ”Même s’il n’y a que peu de rapport entre le cognac et ces alcools blancs distillés, les Chinois ont su nous raconter leur produit. L’histoire de leurs maisons de production, avec l’importance de leurs maîtres de chais, ressem...